Découvrez notre guide de voyage à Oman

Organisez votre voyage pour le Sultanat d’Oman en toute sérénité grâce à notre guide de voyage Nirvatravel.

Expert dans plus de 60 destinations touristiques, nous vous dévoilons toutes les informations pratiques à connaître pour bien préparer vos vacances. Comment se déplacer sur les routes ou dans le désert, que faire et quoi voir dans ce pays du Moyen Orient ?

Notre guide touristique vous donne toutes les clefs pour comprendre le pays avant de s’y aventurer : climat, formalités, santé, sécurité, budget, religion… Notre guide de voyage Oman regroupe tous les renseignements et conseils indispensables pour votre prochain séjour ! Elaboré à l’aide de notre agence locale située à Oman, ce guide est composé de conseils précieux divulgués par des agents touristiques dotés d’une grande connaissance du terrain et d’une longue expérience de la destination. Peu connu et peu visité, Oman est un pays encore délaissé par le tourisme de masse.

Avant de partir, il est alors d’autant plus important de faire le plein d’informations essentielles. Pour partir en toute quiétude, consultez notre guide et ne passez pas à côté des visites incontournables et des lieux authentiques. Vacances en famille, randonnées dans le désert, bains dans les Wadi, tenue vestimentaire, comportement avec les populations locales, itinéraires arts et culture ou voyage de noce en Oman, composez votre séjour idéal 

Fjords de la péninsule de Musandam, tout savoir pour voyager à Oman, quand partir, infos pratiques, principaux sites à voir avec le guide de voyage Nirvatravel

Quand partir à Oman ?

Le meilleur moment pour visiter le Sultanat d’Oman se situe entre le mois d’octobre et le mois de mai

Les mois de décembre, janvier, février et mars sont la période idéale, des journées chaudes avec des nuits agréables pour explorer l’intérieur du pays, se baigner dans les Wadis, se détendre sur les plages

Le mois de septembre est très propice pour découvrir la région de Salalah. Après la mousson des mois de juillet et aout, difficile de croire que vous etes à Oman tant la vegetation vous paraitra tropicale.

Eviter les mois de juin, juillet et aout sont très chaud dans le reste du pays.

Tableau des températures annuelles à Oman

 

Que faire à Oman, principaux sites à visiter ?

Que faire à Mascate ?

Tout en ayant préservé les aspects traditionnels du patrimoine omanais, Mascate est le symbole de l’entrée dans la modernité depuis 1970 avec l’arrivée au pouvoir du Sultan Qaboos.
Longtemps surnommée la plus petite capitale du monde, Mascate est devenu une grande ville s’étalant sur 30 Km entre la mer et la montagne.
Celle-ci offre de nombreux attraits : le quartier de Muttrah, sa corniche sur le port et son marché aux poissons, son souk et le Alam Palace.
Depuis 2011, l’Opéra Royal témoigne de la volonté du Sultan Qaboos d’accorder une place prépondérante aux arts et à la culture.

Grande mosquée du Sultan Qaboos, que faire à Mascate à Oman

A ne surtout pas manquer à Mascate :

La Grande Mosquée du Sultant Qaboos, pour la finesse de son architecture. Inauguré en 2011, cet édifice tout de grès et de marbre est chapeauté par un dôme incrusté de mosaïque d’or illuminé le soir. L’intérieur de la salle principale de prière, (accessible à tous, de 8h à 11h sauf le vendredi) est très impressionnant.

Le plus grand lustre en cristal au monde de 14m irradie la pièce, tandis que le tapis persan de 4263m2 recouvre tout le hall.

Les plages :

A Mascate, la plage publique de Qurum pour découvrir la vie des Omanais qui flâne le soir en famille.

A 45 km au nord de Mascate, le village de Sawadi présente de très belles plages ainsi qu’une faune et une flore d’une grande richesse

Au sud, la plage déserte de Fins et ses eaux turquoises, offrira une halte rafraichissante au retour de Wadi Shab ou Wadi Tiwi.

Plage de Fins à Mascate, quelles plages pour se baigner au Sultanat d'Oman

Ash Sharqiyah

La région de Ash Sharqiyah est appréciable pour la diversité des sites à visiter. Les maisons blanches aux magnifiques portes en bois sculptées à Sur, témoignent du lien unissant Oman à Zanzibar, l’ancienne capitale Omanaise. Sur est la ville idéale pour découvrir la vie maritime du pays. On peut y visiter l’un des derniers chantiers de « Boutre », les embarcations traditionnelles du Sultanat. Ras Al Jinz est célèbre dans le monde entier pour les tortues vertes qui viennent y déposer leurs œufs toute l’année. Près de Sur le curieux trou d’eau de Bimmah offre une halte propice à la baignade. Les wadis Tiwi et Shab méritent une promenade inoubliable.

L’Ile de Masirah est particulièrement prisée par les passionnés de Kitesurf en raison de vent exceptionnel. Entre 2 séances de Kitesurf, il n’est pas rare de voir des flamants roses et des tortues de mer.

Le cœur d’Oman abrite ce vaste désert encore habité par les bédouins des sables. Ses hautes dunes varient du blanc au rouge en passant par le jaune suivant les heures de la journée. Pour en profiter en toute sérénité, il faudra conduire un 4X4 et être accompagné d’un guide local. Il peut faire l’objet d’une excursion à la journée mais la magie d’une nuit passée sous la voute constellée d’étoiles dans le silence du désert est un souvenir inoubliable. Possibilités de logement en campements fixes ou en tentes installées pour vous ! Non loin de là, Wadi Bani Khalid, une des plus belles oasis du pays, au milieu de massif montagneux est une halte propice à la baignade dans ses piscines naturelles et ses rives ombragées de palmiers.

Ad Dakhiliyah

Cette région qui signifie « l’intérieur » occupe une position privilégiée, depuis les contreforts ouest des Mont Al Hajar et en direction du désert, au sud.

La Dakhiliyah a également joué un rôle considérable dans l’histoire omanaise, en particulier pour la propagation de l’islam dans le pays. La ville de Nizwa, qui a été sa capitale aux premiers temps de l’islam, s’est illustrée par son intense activité intellectuelle. Elle a constitué le berceau de générations successives de savants, de juristes et d’historiens, ce qui lui a valu d’être appelée : « Baydat Al Islam » (Le haut-lieu de l’islam). Son fort historique s’y dresse toujours, fièrement, à côté d’un grand nombre de châteaux, de tours, de vieilles mosquées et de magnifiques sites touristiques. Le district de Nizwa est célèbre pour ses nombreuses maisons anciennes.

La région d’Ad Dakhiliyah a également joué un rôle capital de lien entre la côte et l’intérieur d’Oman, constituant l’artère principale du commerce et le carrefour des caravanes, pendant plusieurs siècles.

Al Batinah

Au Nord du pays, la région côtière de Batinah offre des possibilités d’excursion variées, tels que les fort de Rustaq, Al Hazm ou Nakhal, l’archipel des Damanyat, réserve naturelle particulièrement apprécié des amateurs de plongée ou encore les wadis. Parmi les plus renommés le Wadi Bani Awf est l’un des plus spectaculaire. Une piste serpente entre d’énormes formations rocheuses, avec un dénivelé de 1600 mètres.

Que faire dans le désert de Wahiba Sands ?

Coucher de soleil sur le désert de Wahabi, que faire dans le désert à Oman

Le cœur d’Oman abrite ce vaste désert encore habité par les bédouins des sables. Ses hautes dunes varient du blanc au rouge en passant par le jaune suivant les heures de la journée. Pour en profiter en toute sérénité, il faudra conduire un 4X4 et être accompagné d’un guide local. Il peut faire l’objet d’une excursion à la journée mais la magie d’une nuit passée sous la voute constellée d’étoiles dans le silence du désert est un souvenir inoubliable. Possibilités de logement en campements fixes ou en tentes installées pour vous ! Non loin de là, Wadi Bani Khalid, une des plus belles oasis du pays, au milieu de massif montagneux est une halte propice à la baignade dans ses piscines naturelles et ses rives ombragées de palmiers.

Nizwa 

Aux portes du désert, Nizwa a conservé son style architectural traditionnel. Point de rencontre des caravanes qui arrivaient du sud et du nord, la ville s’est développée dans une oasis verdoyante. Son fort et souk, longtemps resté l’un des plus beau et plus riche du pays témoigne encore de sa vocation commerciale. On y trouve toute sorte d’objets ainsi que des aliments et des épices. Cette ville est aussi le point de départ de beaucoup d’excursions dont les villages abandonnés de Tanuf et Birkat Al Mawz ainsi que les la montée dans les montagnes du hajar occidental du Jabal Shams et du Jabal Akhdar. Le village d’Al Hamra tout proche avec ses belles maisons ocre en pisé est l’un des plus authentiques d’Oman.

Pour finir, allez visiter le magnifique château de Jabrin, édifié en 1670 qui possède des plafonds peints superbes et héberge un musée.

Jabal Akhdar 

Son nom « La montagne verte » vient des nombreuses cultures en terrasse dont ses pentes sont couvertes. Particulièrement fertile et apprécié pour sa fraicheur, ce massif est jalonné de nombreux petits villages traditionnels. Le plateau de Sayw à 2000m est le plus connu pour la culture de rose dont les agriculteurs tirent la fameuse « Eau de rose » obtenue après distillation traditionnelle.

Jabal Shams

Jabal Shams est le point culminant d’Oman à 3075m. Cette montagne abrite le grand canyon d’Oman qui offre un panorama a coupé le souffle depuis un plateau à 1950m d’altitude. Cette zone est particulièrement riche en villages traditionnels, palmeraies et « Wadi ». Ces vallées formées par les torrents sont souvent à sec, où abritent des piscines naturelles.

Parmi les plus renommés le Wadi Bani Awf est l’un des plus spectaculaire et serpente entre d’énormes formations rocheuses.

Les montagnes du Sultanat sont parcourues par des « Falaj », ce système d’irrigation traditionnel sous forme de canaux souvent à ciel ouvert.

Bahla

L’oasis de Bahla doit sa prospérité aux Banu Nabhan, qui s’imposèrent aux autres communautés entre le XIIe siècle et la fin du XVe. Leur puissance est attestée par les ruines de l’immense fort aux murailles et aux tours de brique crue et au soubassement de pierre, exemple remarquable de ce type de fortification qui est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Al Hamra 

Ce village vénérable au pied des Montagnes Hajar est un du plus vieux à l’Oman et est intéressant pour sa rangée merveilleusement bien préservée de maisons de mudbrick de trois étages construites dans le style Yéménite. Il y a beaucoup de maisons abandonnées dans les parties supérieures du village qui font pour une promenade atmosphérique.

Que faire dans la péninsule de Musandam ?

Pour se rendre à Khassab, il est préférable de prendre l’avion. Un vol d’1 heure vous transporte vers un tout autre décor. Surnommée la Norvège du Moyen Orient Musandam offre des paysages exceptionnels à découvrir en boutre pour naviguer au milieu des fjords. Une journée dans les fjords aux eaux turquoises à bord d’une Dhow, traditionnel bateau Omanais, accompagné par les dauphins qui viennent jouer avec le bateau, est une expérience inoubliable, prévoir un stop à l’ile du télégraphe pour vous baigner dans les eaux cristallines du golf d’Oman plongée ou snorkling, découvertes des villages de pêcheurs à flanc de montagnes uniquement accessible par la mer.

Une excursion en 4X4 sur les hauteurs de Khassab à Khawr Najid pour admirer et immortaliser les points de vue imprenable surplombant l’océan Indien, puis direction le sommet du Jebel Harim où sont figés pour l’éternité des fossiles marins. La ville de Khassab n’a rien d’exceptionnel mais le port et le balaie des bateaux transportant les villageois arrivant et repartant mérite que l’on s’y attarde. S’il vous reste un peu de temps, pourquoi ne pas louer une voiture pour parcourir la belle route côtière de Khassab à la frontière des Emirats avec des arrêts baignades dans le détroit d’Ormuz.

Boutres dans les fjords de Musandam, quelles croisières à faire à Oman

La route cotiere de Mascate à Salalah

Arrêt à Sour, prendre le temps de vous balader dans la vielle ville, vous y verrez de très belles maisons traditionnelles aux portes de bois finement décorées, la visite du chantier naval ne s’impose pas mais permet d’observer le port entouré des ses montagnes aux couleurs ocre.

Ras Al Hadd où les tortues géantes sont l’attraction majeure (d’octobre à mai). Des créatures magnifiques qui surgissent de la mer pour pondre plus de 200 oeufs sur le sable, entre le coucher du soleil et l’aube

Le Dhofar

Au sud du pays, l’ambiance tropicale de Salalah offre un visage très différent du reste du pays avec de d’immenses baies de sable, baignées d’eaux cristallines et une nature verdoyante. Les étals de noix de coco et de fruits frais insufflent une touche d’exotisme pour un séjour balnéaire.
Le littoral offre une faune marine riche de quoi ravir les plongeurs. C’est également la région des arbres à encens et des baobabs.
A noter que de juin à Septembre la mousson rend la mer impraticable.

 

Informations pratiques pour voyager à Oman

Formalités et visas

Vous devez disposer d’un passeport en cours de validité et faire une demande de visa électronique (Attention plus aucun visa n’est délivré aux aéroports ou frontières).

Il faut faire votre demande sur le site officiel omanais , produire un scan de votre passeport et une photo d’identité au format jpg. Il existe 2 types de visas, un pour les séjours de moins de 10 jours et un pour les séjours de moins de 30 jours. Le visa est valable dans les 30 jours qui suivent sa date d’émission, donc attention à ne pas le demander trop tôt.

Le 26 A Tourist Visit Visa pour un séjour de moins de 10 jours coute 5 OMR

Le 26 B Tourist Visit  Visa coute environ 20 OMR( environ 45 € ) pour un séjour de moins de 30 jours

Posséder le permis international pour toute location de véhicules

Argent, Change

Le paiement par carte bancaire est possible presque partout, hôtels restaurants, souk de Mascate. Il y a un très bon réseau de distributeurs automatiques, cependant, vous obtiendrez un meilleur taux de change à l’extérieur dans les bureaux de change du souk ou dans les hôtels qu’à la banque.

Le cout de la vie est relativement élevé au Sultanat, cela est à prendre en compte si vous avez choisi de payer vous même vos repas au cours de votre circuit.

Plans de vols pour Oman

Les meilleurs plans de vols pour la Birmanie

Air France et la compagnie nationale Oman Air opère des vols réguliers direct entre Paris et Mascate, compter 6 heures de vols.

Les compagnies du Golf , Emirates, Etihad, Qatar, Turkish Airlines entre autres proposent des vols au départ de Paris avec une escale.

Moyen de transport

Pour se déplacer à Mascate, le mieux est de prendre un taxi. Reconnaissable à leur couleur blanche et orange, ils ne sont pas encore équipés de compteur et il est important de négocier sa course avant de partir. Dans le reste du pays un 4X4 est conseillé.

Réseaux routiers

L’infrastructure routière est excellente à Oman. Les autoroutes traversent entièrement le pays et sont éclairées jusque dans les montagnes.

Pour la location de véhicule, il est nécessaire de posséder un permis international, qui vous permettra de louer des voitures. Un véhicule de type 4×4 est nécessaire pour le désert et certaines routes de montagnes.

Santé & Assurance Voyage

Le niveau sanitaire est excellent, il existe des hôpitaux public partout dans le pays offrant une bonne qualité de soins, les urgences sont pris en charge gratuitement. Il vaut mieux être à jour de vaccinations usuelles, prévoyez d’emporter vos médicaments. Si vous prenez des anti dépresseurs, anxiolytiques ou autres psychotropes, munissez vous d’une ordonnance de moins de trois mois.

Assurance multirisques conseillée, demandez un devis à notre partenaire AXA

Sécurité

Oman est un des pays les plus sur au monde. Même si sa situation géographique est dans une région stratégique, la politique de ce pays s’est toujours inscrite dans un cadre de paix. Aucun évènement, n’est à signaler. Dans le Dhofar, ne pas s’aventurer près des frontières du Yémen où des groupes armés sévissent. Pour plus de précisons, vous informer auprès du service du ministère des Affaires étrangères.

Douane
A l’arrivée sur le territoire omanais, les contrôles de la douane sont fréquents, vous ne pouvez importer qu’une bouteille d’alcool par personne