Découvrez notre guide de voyage au Botswana

Le Botswana, situé en Afrique australe, est une destination incontournable pour les amoureux de la nature et les passionnés de safari. Ce pays regorge de paysages époustouflants, d’une faune abondante et d’une culture fascinante. Dans ce guide de voyage, Nirvatravel vous propose des informations pratiques sur les formalités d’entrée, le climat, la gastronomie locale, les sites incontournables à visiter, les activités à faire et des conseils sur la sécurité. Notre guide touristique essaie de répondre à vos questions et notre agence locale au Botswana est en mesure de répondre à toutes vos questions concernant votre voyage au Botswana.

Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable au cœur de la nature sauvage africaine.

 

Quand partir au Botswana ?

La meilleure période pour visiter le Botswana est pendant la saison sèche (d’avril à octobre), lorsque la vie sauvage se rassemble autour des points d’eau.
Assurez-vous d’obtenir un guide qualifié pour les safaris, car ils sont expérimentés et connaissent bien les habitats et le comportement animal.
Prévoyez des vêtements légers et de couleur neutre, ainsi que des vêtements chauds pour les soirées fraîches.
Respectez toujours les règles et les directives des parcs nationaux pour préserver l’environnement et assurer la sécurité des animaux et des visiteurs.

De décembre à février : C’est le plein été et le cœur de la saison des pluies. La végétation est très abondante, les ciels d’orage sont magnifiques et les lumières superbes pour les photos. Cette période est excellente pour l’observation ornithologique.

De mars à mai : Les pluies s’estompent et les températures oscillent entre 18°C le matin et 30C° la journée. C’est une période très agréable pour les safaris

De juin à septembre : C’est l’hiver austral, et donc la saison sèche.  La faune se concentre autour des points d’eau et des rivières, ce qui en fait de bonnes conditions pour l’observation du fait d’une végétation plus claire. Les températures nocturnes chutent à 5°C et peuvent parfois être négatives. Les journées restent douces et agréables (moyenne de 22-25°C).

D’octobre à novembre : C’est le printemps. Celui-ci démarre avec des fortes chaleurs (jusqu’à 40 degrés) d’octobre à début novembre avant l’apparition des premières pluies qui viendront rafraichir l’atmosphère. Les pluies prennent souvent la forme d’orages en milieu et fin d’après-midi. Le paysage reverdit et les fleurs apparaissent. C’est la période où les antilopes mettent bas.  Les bébés impalas, gnous, lechwe peuplent la savane. Les oiseaux migrateurs reviennent du nord pour se reproduire.

Les chutes Victoria au long de l’année (situées au Zimbabwe à 70km de la frontière avec le Botswana)

Sites incontournables au Botswana :

  1. Parc national du Chobe : Réputé pour sa densité élevée d’éléphants et ses safaris en bateau sur la rivière Chobe.
  2. Delta de l’Okavango : Un site unique au monde, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, offrant des opportunités de safari en pirogue traditionnelle (mokoro) et de superbes paysages aquatiques.
  3. Parc national du Kalahari central : Découvrez le plus grand désert de sable continu au monde et admirez la faune et la flore adaptées à cet environnement aride.
  4. Réserve de chasse de Moremi : Une réserve de faune sauvage réputée, offrant des safaris en 4×4 et des opportunités de camping.
  5. Tsodilo Hills : Un site sacré abritant des peintures rupestres préhistoriques, témoignages de l’histoire ancienne du Botswana.

Population et ethnies

Le Botswana est un pays d’Afrique australe qui abrite une variété de cultures et d’ethnies locales. Bien que la société botswanaise soit en constante évolution et que l’influence de la mondialisation se fasse sentir, de nombreuses communautés préservent encore leurs traditions et leur mode de vie traditionnels.

Voici quelques-unes des principales cultures et ethnies du Botswana :

Tswana : Les Tswanas constituent le groupe ethnique majoritaire au Botswana, représentant environ 80% de la population totale. Ils sont principalement concentrés dans la région centrale et sud du pays. La langue tswana est la langue nationale et est largement parlée. Les Tswanas ont une culture riche et diversifiée, avec des pratiques traditionnelles telles que la musique, la danse et l’artisanat.

Kalanga : Les Kalangas sont une autre ethnie importante du Botswana, principalement présente dans le nord-est du pays, près de la frontière avec le Zimbabwe. Ils ont leur propre langue, le kalanga, et ont également une culture distincte, qui comprend des danses traditionnelles et des cérémonies rituelles.

Basarwa (San) : Les Basarwa, également connus sous le nom de San ou Bushmen, sont considérés comme les premiers habitants du Botswana. Ils sont connus pour leur connaissance intime de l’environnement et leurs compétences de chasseurs-cueilleurs. Cependant, leur mode de vie traditionnel a été fortement influencé par les changements socio-économiques et environnementaux. Des efforts sont déployés pour préserver leur culture et leurs droits.

Héréro : Les Héréros sont un groupe ethnique d’origine bantoue, initialement de la région de l’actuelle Namibie. Cependant, de nombreux Héréros se sont installés dans la partie nord-ouest du Botswana. Ils sont connus pour leurs vêtements traditionnels colorés, en particulier les robes pour femmes.

Bayei : Les Bayei sont un groupe ethnique vivant principalement dans la région des Okavango Delta. Ils sont traditionnellement des pêcheurs et des maraîchers, et leur mode de vie est étroitement lié aux voies navigables et aux ressources naturelles de la région.

Que faire au Botswana ?

Un safari dans le Delta de l’Okanago

Le delta de l’Okavango est le plus grand delta intérieur au monde. Véritable joyau du tourisme au Botswana, il a été classé par l’UNESCO, en Juin 2014, au Patrimoine Mondial de l’Humanité, c’est un monde magique alternant lagunes, canaux, îlots, forêt et savane, dans un environnement somptueux et peuplé de nombreuses espèces animales et de myriades d’oiseaux.
Différents safaris sont possibles, approche en pirogue et safaris à pied pour une initiation à la faune et la flore. Il n’est pas rare de croiser des éléphants et des buffles, voire des prédateurs. Mais vous saurez aussi apprécier les merveilles plus petites de cette nature sauvage, grenouilles multicolores, oiseaux, caméléons.
Le must : un survol du delta en hélicoptère

Bivouaquer dans le parc national de Chobe

Ce parc accessible à partir de la ville de Kasane est l’occasion de sortir des entiers battus avec une immersion totale dans la brousse.
Le parc national de Chobe s’étend sur 11 000 km2 dans le nord-ouest du Botswana et abrite la plus grande concentration d’éléphants d’Afrique (45000), notamment dans la partie Nord du Parc le long de la rivière qui lui a donné son nom
Notre agence propose un hébergement sous tente en toile très spacieuses, formule ultra-confort, style ambiance «Out of Africa».
Les excursions en 4×4 sont réalisées au lever du soleil et en matinée puis en deuxième partie d’après-midi jusqu’au coucher du soleil tandis que les milieux de journées sont consacrés au repos et à la détente.

Rencontrer les bushmen dans le désert du Kalahari

Particulièrement recommandé en été austral (de décembre à mars), les grandes étendues du Kalahari attirent une riche faune, notamment guépards et lions, souvent observés aux points d’eau.
Découvrez de la culture San, rencontrez les bushmen qui vous initieront à leur technique de chasse, de survie dans le désert. Le Kalahari est la terre ancestrale des bushmen.
Ce désert offre le choix entre safari 4×4 et à pied accompagnés par un guide professionnel et un pisteur Bushman qui vous ouvriront la porte sur la culture San (Bushman) dont l’harmonie avec la nature est parfaite.
Les safaris de nuit et hors-piste sont interdits du fait de la fragilité du système. Les activités sont réalisées au lever du soleil et en fin de journée tandis que les débuts d’après-midis sont consacrés au repos et à la détente.

Explorer la réserve de Moremi

Nichée à l’Est du delta de l’Okavango, la réserve de Moremi, en couvre un tiers de la surface (3900Km²). Cette nature abrite un écosystème diversifié et fragile. La réserve présente une variété remarquable d’habitats, des terres constamment inondées aux terrains boisés plus secs, en passant par toute la gamme née de l’association magique de la terre et de l’eau. Différents formules de safaris vous permettront une observation optimale de la flore et d cela faune.

Voir la migration des zèbres dans le Nxai et Makgadikgadi Pans

La migration des zèbres, la deuxième plus importante en Afrique, monte vers Nxai Pan puis vers Chobe nord en avril/mai, et redescend vers les Makgadikgadi en octobre/novembre. Ces mouvements sont bien sûr très dépendant des pluies, il est donc difficile de prévoir précisément les déplacements des troupeaux.
Les pans sont donc le domaine des d’immenses concentrations de zèbres et de gnous, ainsi qu’un terrain de chasse idéal pour les guépards. Eléphants, autruches, oryx, springboks, hyènes brunes et girafes sont présents en grand nombre toute l ‘année autour de Nxai pan, ainsi que les lions dont certains suivent la migration et d’autres restent sédentaires.
Ne manquez pas les Baobabs de Baines, situés au centre d’un pan, ils millénaires et dépassent 20 mètres de hauteur.

Longer le Delta de l’Okavango du Panhandle et de la bande de Caprivi

Cette partie du fleuve, peu connue, est large et profonde, composée de lagunes, marécages et îles
On peut y observer des sitatungas, lechwes, crocodiles et hippopotames. C’est un paradis pour les ornithologues avec des martins-pêcheurs, guêpiers, cormorans, jacanas, hérons en abondance.
Les Tsodilo Hills, ces collines sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO et considérées tel un musée dans le désert, cette région est connue pour être l’un des sites archéologiques les plus fascinants et les plus mystérieux d’Afrique australe.
Vous aimerez la bande de Caprivi, une langue de terre plate et étroite située à l’extrémité Est de la Namibie. Elle est un véritable sanctuaire de la vie sauvage dans une région irriguée par plusieurs fleuves comme le Zambèze, et son affluant le Kwando. Le territoire, constitué principalement de marécages, de plaines inondables, de terres humides et de zones boisées, est très semblable au Delta de l’Okavango.

Déjeuner au Lookout Café qui surplombe les chutes Victoria

Les chutes Victoria sont l’une des plus spectaculaires chutes d’eau dans le monde. Elles sont situées sur le fleuve Zambèze, frontière entre la Zambie et le Zimbabwe. Le fleuve se jette dans la cataracte sur environ 1 700 mètres de largeur et une hauteur de 128 mètres. Spectacle remarquable qui peut être vu de face à quelques mètres.
Vous aimerez déjeuner dans le superbe Lookout Café qui surplombe les chutes ou prendre un verre au coucher du soleil depuis un point de vue surplombant la gorge de Batoka.
Vous aurez aussi accès à un parcours de type accrobranche et pourrez faire une croisière sur le Zambèze au coucher de soleil.

Gastronomie

La gastronomie du Botswana est variée et met en valeur les produits locaux tels que la viande de bœuf, de mouton et de chèvre, ainsi que les céréales comme le sorgho et le maïs. Voici quelques spécialités culinaires du Botswana :
Seswaa : C’est le plat national du Botswana. Il s’agit d’un ragoût de viande de bœuf ou de chèvre, généralement préparé en faisant mijoter la viande pendant de longues heures avec des oignons et des épices. La viande est ensuite émiettée et servie avec du pap, une sorte de bouillie de maïs.
Matemekwane : Également connu sous le nom de morogo, il s’agit d’un plat à base d’épinards sauvages. Les épinards sont cuits avec des tomates, des oignons et des épices pour créer un plat délicieux et nutritif.
Serobe : Il s’agit d’un plat traditionnel à base d’abats de bœuf, tels que les intestins et les poumons. Les abats sont cuits avec des oignons, des tomates et des épices pour créer un plat riche en saveurs.
Bogobe : C’est une bouillie épaisse faite à partir de sorgho ou de maïs. Il est souvent consommé avec du lait fermenté ou de la viande en sauce.
Seswaa lebete : Cette spécialité est un plat de seswaa traditionnel accompagné de légumes verts, comme le chou et les épinards.

Informations pratiques pour voyager au Botswana

Décalage horaire

Quand il est 12h00 à Paris, il est au Botswana: 13h00 de mi Octobre à mi Mars et midi de mi Mars à mi Octobre (pas de décalage sur notre période horaire d’été).

Langues officielles

La langue officielle est l’anglais, mais le tswana est également couramment parlé.

Formalités et visas

Les voyageurs internationaux doivent être munis d’un passeport valide.

Pour les ressortissants de l’Union Européenne un passeport valable encore six mois après la date de retour est requis pour se rendre au Botswana. Un billet de continuation ou de retour est exigible. Le visa n’est pas nécessaire pour les ressortissants français. Une autorisation de séjour de trente jours, qui peut être étendue à trois mois au maximum, est délivrée aux postes frontières sans paiement de droits.

Pour les arrivées ou départ du Zimbabwe ou de la Zambie, le visa s’obtient à l’entrée dans le pays et coûte respectivement 30 US$ et 50 US$

Sécurité

Le Botswana est généralement considéré comme un pays sûr pour les voyageurs, avec un faible taux de criminalité. Cependant, il est toujours recommandé de prendre des précautions de base, telles que faire preuve de vigilance dans les zones touristiques fréquentées, éviter de marcher seul la nuit et suivre les conseils des autorités locales.

Photographie 

Ne prenez pas de photos sans accord de la personne pour éviter des désagréments. Si vous les abordez gentiment, cela est possible en général.

Communications, internet

  1. Réseau cellulaire : La couverture réseau est limitée dans les zones rurales et les parcs nationaux. Les principales compagnies de téléphonie mobile sont Mascom Wireless, Orange Botswana et BTC.
  2. Internet : Les grands hôtels et lodges proposent souvent une connexion Wi-Fi gratuite. Cependant, dans les régions plus reculées, il peut être difficile de se connecter à Internet. Il est conseillé d’informer vos proches que vous pourriez être injoignable pendant votre séjour dans les zones sauvages.

Adaptateur

Vous trouverez sur place un adaptateur ou dans vos hébergements pour charger vos téléphone portable, vos batteries, appareils photos ou cameras

Argent, change

  1. Monnaie : La monnaie officielle du Botswana est le pula (BWP). Les billets sont disponibles en coupures de 10, 20, 50 et 100 pulas, et les pièces en coupures de 5, 10, 25 et 50 thebes.
  2. Change : Il est préférable de changer votre argent dans les banques ou les bureaux de change officiels. Les cartes de crédit sont généralement acceptées dans les grands hôtels, restaurants et magasins des principales villes.
  3.  Il est préférable d’avoir de l’argent liquide sur vous, car les cartes de crédit ne sont pas toujours acceptées dans les zones rurales.

Plans de vols pour le Botswana

Les meilleurs plans de vols pour la Birmanie

Il n’existe pas de vol direct entre Paris et le Botswana. Les meilleures liaisons aériennes passent par Johannesburg (Afrique du Sud) en 10h de vol depuis l’Europe. Ensuite il faut prendre un vol en correspondance pour Kasane (Nord Botswana) ou Maun (capitale du delta de l’Okavango) ou bien encore, Victoria Falls (Zimbabwe) ou Livingstone (Zambie), ces deux derniers se trouvant à 70km de la frontière botswanaise et du parc de Chobe (Kasane).

Transport :

Les principales villes du Botswana sont bien desservies par des compagnies aériennes et des routes. Les vols intérieurs et les services de location de voitures sont également disponibles.

Usages et coutumes :

Le Botswana est un pays riche en traditions et coutumes. Voici quelques éléments importants à connaître :
Salutations:

Lorsque vous rencontrez des habitants, une poignée de main est la salutation la plus courante. Les Botswanais sont généralement polis et accueillants.
Langues:

La langue officielle du Botswana est l’anglais, mais le tswana est également largement parlé. Apprendre quelques mots de base en tswana, comme “dumela” (bonjour) ou “pula” (pluie), est apprécié par les habitants.
Respect des coutumes locales:

Le Botswana est imprégné de traditions culturelles. Il est important de montrer du respect envers les croyances et pratiques locales. Évitez de photographier les gens sans leur permission et respectez les sites sacrés.

Santé & Assurance Voyage

Vaccinations recommandées :

Vérifiez votre carnet de vaccination et assurez-vous d’être à jour pour les vaccins courants tels que la rougeole, la rubéole, la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la polio, etc.
La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs en provenance de certains pays. Assurez-vous de vous faire vacciner à temps et d’obtenir le certificat de vaccination.
Prévention des maladies:

Le paludisme est présent dans certaines régions du Botswana. Consultez votre médecin pour obtenir des médicaments antipaludiques avant le départ et prenez des mesures préventives telles que l’utilisation de répulsifs anti-moustiques, de moustiquaires imprégnées, et en portant des vêtements longs et légers.
Soins médicaux:

Les grands centres urbains du Botswana, tels que Gaborone et Maun, disposent d’établissements médicaux modernes. Cependant, il est recommandé de souscrire une assurance voyage couvrant les frais médicaux et l’évacuation sanitaire si nécessaire.